physiotherapeute boisbriand

Soyez maître de votre corps

Améliorez vos performances

Retrouvez votre équilibre

Atteignez une santé optimale

Profitez de la vie

Bienvenue chez nous!


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre physiothérapeute évalue votre cou et votre épaule
alors que vous avez mal au coude?

Le corps humain peut être divisé en quadrant, soit le quadrant supérieur (comprends le cou et le membre supérieur au complet, de l’épaule à la main) et le quadrant inférieur (comprends le bas du dos et le membre inférieur, du bassin au pied).

Il est important d’évaluer l’ensemble du quadrant supérieur ou inférieur lorsqu’une douleur se présente sans traumatisme à une articulation en périphérie ou à la colonne, ce qu’on appelle communément un « scan ».

Pourquoi est-ce important?

Il se peut que la cause de la douleur provienne d’une autre articulation. Une dysfonction à une articulation peut modifier la biomécanique des articulations autour. Par exemple, un manque mobilité à l’avant-bras peut entraîner une surcharge à l’épaule ou au poignet qui tentent alors de compenser. Dans ces situations, la douleur n’est pas nécessairement ressentie dans l’articulation fautive (ici le coude). La douleur risque plutôt de toucher les articulations qui sont surchargées (ici l’épaule ou le poignet). Il faut donc évaluer l’intégralité du quadrant, non seulement pour soulager l’articulation en douleur, mais également pour adresser la cause, maximiser la récupération et prévenir les récidives.

Il se peut également que la douleur soit référée ou irradiée.

La douleur référée survient lorsqu’une structure lésée envoie des signaux de douleur au cerveau et que celui-ci renvoie à son tour le signal de douleur, mais dans une région plus élargie que la structure elle-même. Par exemple, un muscle du cou hypertonique peut « référer » une douleur au niveau du front. Toutefois, le problème ne vient pas du front, mais bien du muscle du cou en question!

La douleur irradiée se produit lorsque l’irritation d’une structure provoque une inflammation directe ou indirecte d’un nerf. Le nerf sensibilisé peut à son tour provoquer de la douleur plus loin sur son trajet. Souvent, un nerf qui subit une compression à un endroit peut être asymptomatique. Par contre, lorsqu’il y a deux ou plusieurs points de compression, l’effet cumulatif provoque une perturbation du transport neural et la douleur peut se manifester à plusieurs niveaux. Par exemple, une dysfonction au niveau cervical accompagnée d’une tension musculaire importante au niveau de l’avant-bras pourrait provoquer de la douleur au coude due à l’altération de la mobilité nerveuse.

En résumé, la cause de la douleur n’est pas toujours à l’endroit où la douleur est ressentie. Voilà pourquoi il est important de « scanner » tout le quadrant lors de l’évaluation.



Anick Paquin, Pht. M.Sc.
Contacter Anick
Prendre rendez-vous dès maintenant!










Vous avez une question ? Envoyez-nous un message