physiotherapeute boisbriand

Soyez maître de votre corps

Améliorez vos performances

Retrouvez votre équilibre

Atteignez une santé optimale

Profitez de la vie

Bienvenue chez nous!


L’utilisation des Ventouses en physiothérapie

L'utilisation des ventouses ou « cupping » à des fins thérapeutiques remonte à plus de 2000 ans. Elle est encore présente aujourd’hui, surtout dans certaines médecines traditionnelles. Naturellement, les techniques et types de ventouses ont beaucoup évolués avec le temps. De plus en plus d’études scientifiques sont effectuées sur le sujet pour tenter de quantifier les effets de cette modalité.

En physiothérapie, nous utilisons uniquement des techniques avec ventouses sèches ou « Dry Cupping ». On se sert des ventouses pour créer une pression négative (vacuum) sur la peau du patient afin d’entraîner des changements physiologiques, chimiques et mécaniques. L’objectif est de diminuer les symptômes des patients et d’améliorer leur fonction.

Les effets démontrés par la recherche

Voici une liste des effets physiologiques et mécaniques qui sont SUPPORTÉS par la littérature (références sur demande) :

- Produisent un œdème des tissus sous-cutané
- Diminuent la rigidité et la force tensile de la peau
- Diminuent la douleur (cervicale, lombaire, fasciite plantaire,etc)
- Diminuent la douleur pelvienne et lombo-sacrée post-partum
- Augmentent le seuil de perception de la douleur à la pression
- Améliorent la perception de l’image corporelle (en lien avec la douleur et le mouvement)
- Augmentent la circulation sanguine locale
- Augmentent la température locale de la peau
- Effet métabolique anaérobique de plus de 280 minutes (augmentation du ratio lactate/pyruvate)
- Modulation des médiateurs inflammatoires

Plusieurs autres effets sont SUGGÉRÉS par la littérature scientifique. Par exemple, le relâchement d’endorphines endogènes, la réponse du système nerveux autonome pour diminuer la douleur, la participation du système neuro-immuno-endocrinien aux mécanismes pour soulager la douleur.

L'utilisation des ventouses en physiothérapie

En clinique, nous utilisons des ventouses de plastique à valve avec pompe manuelle ou des ventouses en silicone. Nous pouvons utiliser des techniques statiques, dynamiques, cinétiques ou encore fonctionnelles, selon la condition et le degré d’irritabilité du client. Il est possible d’ajuster la combinaison ventouse/technique/intensité du vacuum selon l’effet recherché pendant le traitement (réduction de la douleur, mobilité myofasciale, contrôle moteur, drainage, etc.).

La durée de vos traitements avec ventouse peut varier entre 2-5 minutes à 15-20 minutes selon la technique utilisée. Les traitements sont progressés tranquillement afin d’éviter de produire une douleur trop importante lors de l’application. Le traitement doit rester confortable. Quelques effets secondaires sont attendus et vous seront bien expliqués par votre physiothérapeute. Le principal effet indésirable est l’apparition d’ecchymoses au niveau de la peau (coloration, hyperpigmentation, enflure...) secondaire au bris des capillaires sanguins. Les ecchymoses peuvent entrainer de l’inconfort sur la peau (léger brûlement, picotement, sensation d'avoir un « bleu », etc). Le nombre de traitements nécessaire varie en fonction des symptômes et du type de problème. Pour certaines conditions, un seul traitement de ventouses procure un grand soulagement, tandis que d’autres conditions plus chroniques peuvent nécessiter de 8 à 10 séances avant de noter un changement considérable.

L’utilisation des ventouses comporte naturellement certaines contre-indications ou précautions selon votre condition de santé et vos autres conditions.

Il existe des normes à respecter au niveau sanitaire avec l’utilisation des ventouses. Pour éviter tout cas de contamination, les ventouses de plastiques et les pompes ne sont jamais réutilisées entre les patients. Vous devrez vous procurer votre propre ensemble de ventouses (à un prix très accessible) lors du premier rendez-vous.

Il nous arrive d’utiliser les ventouses pendant le traitement pour mobiliser le système myofascial ou drainer l’enflure. On peut aussi les utiliser en fin de traitement pour diminuer la douleur ou enseigner des exercices de contrôle musculaire. On peut également utiliser les ventouses en évaluation ! Et oui ! Elles peuvent nous aider à trouver des zones de rigidité ou à identifier des problèmes de contrôle musculaire.

C’est un outil très intéressant qui gagne à être connu et utilisé à son plein potentiel ! Ce n’est pas les ventouses en soit qui sont géniales, mais plutôt l’expertise et le jugement clinique du physiothérapeute qui vous les applique.



Anick Paquin, Pht. M.Sc.
Contacter Anick
En collaboration avec Maude Guénette, Pht. M.Sc.
Contacter Maude


Prendre rendez-vous dès maintenant!










Vous avez une question ? Envoyez-nous un message