Glace ou chaleur ?

L'application de glace ou de chaleur sont deux moyens à portée de main pour les premiers soins suite à une blessure ou pour gérer les douleurs à la maison. Par contre, les deux ont une action complètement différente et ne sont pas utilisés pour les mêmes raisons.

L’application de la glace :

- Diminue la circulation sanguine à l’endroit où elle est appliquée
- Réduit l’activité cellulaire
- Relaxe les muscles en réduisant les spasmes musculaires (réaction musculaire normales du corps lorsqu’il subit un traumatisme)
- Atténue la douleur
- Entraîne une raideur temporaire


L’application de la chaleur :

- Augmente la circulation sanguine de la région où elle est appliquée
- Accroît l’activité cellulaire
- Relaxe les muscles
- Favorise l’élasticité des tissus
- Atténue la douleur

Quand mettre la glace ou la chaleur?

Lorsqu'on se blesse, il s'en suit une réaction inflammatoire immédiate. Elle se manifeste par l’apparition de chaleur locale, de rougeur locale, d’enflure et de durcissement des tissus. Cette phase peut persister pour une durée variant entre sept à dix jours, et même plus, dépendamment de la gravité de la blessure. Durant cette période, l'application de glace est recommandée aux 2-3h pendant 15 minutes. Vous pouvez utiliser un sac de gel enrobé d'une serviette humide, de la glace concassée ou un bâtonnet de glace fait maison. Il est normal d'avoir une sensation désagréable durant les 5 premières minutes d'application. L’effet analgésique apparaît habituellement par la suite. Par contre, si les applications de glace ne vous soulagent pas ou que les douleurs augmentent, consultez votre physiothérapeute pour une évaluation complète.

La chaleur n'est pas recommandée lors de la phase aiguë, car elle pourrait accentuer le processus inflammatoire en augmentant la circulation. Après la phase aiguë, l'inflammation diminue et le tissu commence à se régénérer. À ce moment, les applications de chaleur peuvent être utiles si vous ressentez encore de légères douleurs. Vous pouvez appliquer la chaleur pendant 20 à 30 minutes. Il est possible d'utiliser un sac magique, un sac de gel, un coussin électrique ou de l'eau chaude. Il arrive parfois qu’on ressente des épisodes de douleur plus vive, même pour une blessure plus ancienne. Dans ces cas, on peut recourir à l’application de glace même si nous ne sommes plus, à proprement dit, dans la phase inflammatoire.

Attention!!

Il n'est pas recommandé d'utiliser la glace ou la chaleur si vous souffrez d'une condition parmi les suivantes :
- Maladie affectant la circulation
- Perte de sensibilité à l'endroit de l'application
- Syndrome de Raynaud (irritation au froid)
- Allergie à la chaleur
- Lésion ou état de la peau altéré
- Diabète sévère

Si votre condition ne s'améliore pas malgré l'application de glace ou de chaleur, n'hésitez pas à consulter un physiothérapeute pour avoir son avis et des conseils supplémentaires.





Références:

Efficacy of Cold Gel for Soft Tissue Injuries A Prospective Randomized Double-Blinded Trial, Olavi V. Airaksinen, MD, PhD, Nils Kyrklund, MD, Kyösti Latvala, MD, ... First Published September 1, 2003

The Use of Ice in the Treatment of Acute Soft-Tissue Injury A Systematic Review of Randomized Controlled Trials Chris Bleakley, BSc (Hons), MCSP, Suzanne McDonough, PhD, MCSP, Domhnall MacAuley, MD, FISM First Published January 1, 2004

J Clin Nurs. 2010 Apr;19(7-8):1113-20. doi: 10.1111/j.1365-2702.2009.03070.x. The effect of heat application on pain, stiffness, physical function and quality of life in patients with knee osteoarthritis.



Anick Paquin, Pht. M.Sc.
Contacter Anick
Prendre rendez-vous dès maintenant!

Vous avez une question ? Envoyez-nous un message